Où est la révolution ?

Quelque part, à Barcelone… Vendredi 27 Octobre, 16h50.

Sous le soleil bas d’une fin d’après-midi d’octobre, entre ombre et lumière, je le vois depuis mon balcon tirer une palette. Un autre traverse la place, un colis sous le coude, dans sa tenue rouge et jaune de livreur DHL. Le parc de jeux grouille d’enfants. Les magasins sont ouverts, les mendiants mendient… Des éclats de rires arrivent jusqu’à mes oreilles. Des bruits de moteur aussi, celui de la camionnette des éboueurs qui nettoie la place au Karcher. Certains assis sur les fauteuils scellés, comme à l’accoutumée, lèvent à peine leurs pieds lorsque le jet vient les chatouiller. Rivés sur leurs écrans, ils profitent du Wi-Fi gratuit de Décathlon. Un Décathlon qui ne désemplit pas. Il déverse, au rythme que les caisses les filtrent, les consommateurs et leurs sacs à l’effigie de l’enseigne. Certains ont choisi ce jour particulier pour s’acheter des vêtement de fitness.

Plus loin, sur la place de la cathédrale, les touristes prennent des selfies devant l’édifice. Les guides touristiques essaient d’attirer le chaland sous leurs grandes ombrelles siglées « Free walking tour« . Les vendeurs de ballons arpentent la place, déguisés en clown, à l’affût d’une poussette, d’un enfant, afin de faire culpabiliser leurs parents. On se presse et s’amasse autour des quatre tentes d’antiquaire qui vendent babioles et reliques à prix d’or. Dans ce décor, un passant traverse la place à grandes enjambées, un drapeau Catalan dans une main, son téléphone dans l’autre. Les cyclistes slaloment au rythme de la guitare espagnole jouée par les musiciens de rue, responsables d’une ambiance sonore plus qu’agréable sur le lieu.

Ce serait un jour tout à fait normal à Barcelone s’il n’y avait pas cet hélicoptère qui laboure le ciel. Bordel, impossible de se concentrer. Dans une relative indifférence, le parlement vient de libérer la Catalogne du « joug » espagnol, et moi, de mon balcon, au cœur de la ville, je me demande où est la révolution…

The following two tabs change content below.
Enguialle
Bonjour, Urbaniste de formation, je travaille dans la gastronomie depuis quelques années. Ce changement de direction professionnelle m'a permis de voyager, de vivre à l'étranger, d'apprendre de nouvelles langues, bref de m'enrichir... Dans ce blog, j'essaye de retranscrire certaines de mes aventures de façon originale. J'aime analyser la mondialisation
Enguialle

Derniers articles parEnguialle (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *